Freelance : un statut en or ?

Venu des Etats-Unis, le statut de freelance s’est développé tardivement en France. Il prend aujourd’hui un essor considérable sur un marché du travail en pleine mutation, auprès d’une génération à la recherche d’une autre manière de vivre sa vie professionnelle.

Un marché en croissance

La tendance paraît solide : depuis 10 ans, de plus en plus de personnes choisissent le statut d’indépendant dans leur vie professionnelle.

Devenir freelance est ainsi devenu une évidence pour plus de 800 000 hommes et femmes en France, soit 3% de la population active. Et ce nombre ne cesse de croître, puisque le marché progresse de 10% par an.

Un choix de vie

L’attrait principal de ce statut tient dans la définition même du mot freelance : choisir d‘être free-lance, c’est choisir d’être libre dans l’organisation de son travail. Il ressort d’ailleurs de toutes les études disponibles sur ce marché que les freelances ont réellement choisi ce statut : que ce soit lors de leur entrée sur le marché du travail ou après une période de salariat, pour 90% d’entre eux, devenir freelance a bel et bien été un choix et non une contrainte.

Il est d’ailleurs intéressant de noter qu’ils sont très peu - moins de 10% - à envisager de revenir au salariat lorsqu’ils ont goûté au statut de freelance.

C’est qu’être freelance présente un grand nombre d’avantages. Même si - ne nous voilons pas la face - à chaque élément dans la colonne plus correspond un élément dans la colonne moins.

Petit tour d’horizon

L’avantage numéro 1, c’est qu’en étant freelance, on devient son propre patron. Le statut de freelance fait de vous le seul décisionnaire. Rien ne vous empêche de prendre des avis auprès de votre entourage sur les questions qui vous échappent, mais à la fin, le chef, c’est vous.

Cette absence de hiérarchie - vécue comme une bénédiction par la quasi-totalité des freelances - a son revers : vous assumez 100% des décisions, les bonnes, comme les mauvaises.

Pour une grande partie des freelances - ceux qui travaillent à distance - ce statut c’est également le choix de la liberté dans l’organisation de son temps de travail. Là où le salarié doit se plier à des horaires imposés par son employeur, le freelance peut choisir les plages horaires qui lui conviennent le mieux. Sans s’abstraire des contraintes liées au respect des échéances convenues avec son client, le freelance peut, en fonction de ses préférences ou de ses obligations familiales, travailler tous les jours, ou seulement les matins, ou uniquement quelques jours par semaine, etc.

A géométrie variable, cette gestion du temps de travail nécessite cependant d’être bien organisé et rigoureux, de ne pas compter ses heures… et d’accepter que ses week-ends ou ses soirées se transforment parfois en session de bouclage de projet, de manière imprévue.

Corollaire de la liberté de choix de ses horaires, la liberté de choix de son lieu de travail est un autre avantage apprécié par les freelances. L’open space vous terrorise ? Les longs trajets en transports en commun ou en voiture vous fatiguent ? Les zones sans vie où s’implantent nombre d’entreprises vous glacent ? Le statut de freelance vous permet très souvent de travailler depuis chez vous. Ainsi, nombre de freelances travaillent dans un environnement qu’ils ont choisi, qui leur convient, ce qui leur apporte confort et sérénité.

Petit bémol associé à cet immense avantage : travailler depuis chez soi, c’est risquer de se couper un peu de l’aspect socialisant que représente la vie professionnelle classique.

Enfin, le statut de micro-entrepreneur, que choisissent la majorité des freelances, leur permet d’atteindre un niveau de revenus très confortable puisque le plafond de chiffre d’affaires autorisé a été porté depuis le 1er janvier 2018 à 70 000 € pour les activités de prestations de services, dont 33 200 € en franchise de TVA.

Mais - et c’est le principal problème que les freelances identifient concernant leur statut - leurs revenus peuvent être irréguliers. Comme n’importe quelle entreprise, un freelance a besoin de clients. Comment les trouver sans y passer trop de temps ? Les freelances identifient presque tous cette question comme leur sujet numéro 1.

LesBonsFreelances simplifie la vie des freelances

Véritable plateforme généraliste de mise en relation entre freelances et entreprises, LesBonsFreelances fait le lien entre une offre et une demande qui peinent parfois à se rencontrer.

Vous êtes freelances et vous souhaitez pouvoir répondre de façon simple à des offres de missions ou être contactés par des entreprises ? Le site LesBonsFreelances vous propose de vous inscrire gratuitement à sa plateforme

Simple, rapide et totalement gratuit pour les freelances, LesBonsFreelances c’est :

  • 40% des profils contactés lors des 3 derniers mois
  • Plus de 700 mises en relation qualifiées chaque mois

  Trouver un freelance